Gale de boue : quel traitement choisir ?

La gale de boue est un problème de la peau fréquent chez le cheval pendant la saison humide, c’est-à-dire l’hiver et l’automne. Elle attaque les membres de l’animal et essentiellement les parties avec une peau plus fine comme le pli du paturon. Parfois, le traitement gale de boue repose sur un bon nettoyage.

Quels sont les symptômes de la gale de boue ?

La gale de boue n’épargne aucun cheval, quel que soit son âge, sa race et son mode de vie. Seulement, cette infection apparaît le plus souvent en hiver et en automne et touche les membres à la peau fine du cheval. Vous remarquerez des crevasses, des croûtes épaisses ou même des ulcérations au niveau du pli du paturon. La gale de boue est une infection cutanée favorisée par l’humidité ambiante, les douches sans séchages, la boue, l’urine, les litières souillées, le sable et les abrasions. La peau étant très fine au niveau du paturon, elle est très sensible à tous types d’agressions. D’où la formation de l’infection. La gale de peau commence par de simples irritations au creux du paturon et au niveau des talons. Ensuite, la peau devient encore plus sensible et rouge. Des petites croûtes peuvent ensuite apparaître et se transforment en crevasses purulentes et suintantes. Si la situation n’est pas encore prise en main, elle peut dégénérer en septicémie ou lymphangites. À ce stade, le traitement gale de boue doit passer par des antibiotiques. Mais, vous pouvez éviter cela en soignant votre cheval dès l’apparition des premiers symptômes.

Comment soigner une gale de boue ?

Vous devez nettoyer et bien sécher la zone infectée du moment où vous remarquez des irritations ou des petites croûtes se former. Lavez doucement à l’eau tiède la partie touchée pour éliminer les agents responsables de l’infection comme les poussières, les traces d’urine ou le sable. Ne détachez jamais les croûtes dures, car les parties ramollies partent d’elles-mêmes. Séchez la zone avec un linge sec, doux et propre. Puis, appliquez un produit apaisant. Cela permet de protéger la peau et d’accélérer la restauration. Lorsque l’infection est avancée, le traitement gale de boue doit passer par une désinfection. Nettoyez la zone touchée avec un savon antiseptique et rincez avec de l’eau claire pour éliminer les corps étrangers. Les crevasses vont mettre du temps à cicatriser à cause du pli et des mouvements du cheval qui tendent à en écarter les bords. Après chaque nettoyage, appliquez une épaisse couche de pommade cicatrisante sur la plaie.

Comment prévenir les gales de boue ?

Le mieux est toujours de prévenir une telle infection pour le bien-être de votre animal. Évitez au maximum le contact avec les agents pathogènes. Nettoyez systématiquement la litière, le râtelier et l’abreuvoir de votre animal. Tondez régulièrement les fanons pour éviter l’accumulation des agents sur la peau. Éliminez les poussières, le sable et l’humidité avant d’équiper les membres d’une protection. Appliquez une pommade ou un lait hydratant pour protéger la peau des infections.

Cheval : Comment bien donner une seringue de vermifuge ?